Menu Fermer
Posted in Extérieur

Cette plante, l’Agapanthus, avec ses fleurs bleues, est un délice dans le jardin mais aussi en pot

PARTAGER SUR:



L’Agapanthe (Agapanthus Africanus), originaire d’Afrique australe, est un membre de la famille des Alliacées et compte une dizaine d’espèces à feuilles persistantes ou caduques. Il pousse généralement dans les endroits rocheux ou près des cours d’eau. Chaque saison, il produit environ trois inflorescences. On le trouve généralement dans les parterres de fleurs mais il peut aussi être cultivé en pots. L’Agapanthus a une tige allant jusqu’à 100 cm, est très dressée, charnue et possède de belles fleurs bleues ou bleues à son extrémité.

Agapanthus plante.
© stock.adobe

 

Cette plante, l’Agapanthus, avec ses fleurs bleues, est un délice dans le jardin mais aussi en pot

Il n’est pas rare que cette plante produise également des fleurs blanches. Ses feuilles mesurent jusqu’à 80 cm de long et sont en forme de ruban. L’Agapanthus forme une tête compacte avec de nombreuses feuilles basales en forme de ruban. En été, elle présente des tiges dressées avec des ombelles au sommet, composées de nombreuses campanules qui varient en nuance et peuvent atteindre 150 cm de haut. Les racines de l’Agapanthus sont des rhizomes charnus qui se développent lentement.

© stock.adobe

 



C’est une plante très décorative pour les jardins et elle est également parfaite pour les bordures. L’Agapanthus fait également bonne figure à côté d’autres plantes, car elle met en valeur leurs caractéristiques et crée de merveilleux contrastes de couleurs. En Italie, elle est également cultivée en pots et peut donc être placée à l’intérieur en hiver. Le petit espace favorise la floraison.

 

L’exposition

© stock.adobe

 

L’Agapanthus aime le plein soleil pendant sa période de croissance et surtout pendant l’hiver s’il est cultivé en pleine terre. Cela ne signifie pas qu’il ne doit pas avoir aussi quelques heures d’ombre, surtout en été, lorsque le soleil est brûlant. Le sol doit être bien drainé et comporter un paillage épais. De cette façon, la plante reste viable et, année après année, réapparaît aussi belle que jamais. Pendant l’hiver, l’Agapanthus a sa période végétative et ne craint pas les températures les plus basses. Si, par contre, vous le plantez à l’extérieur, le sol doit être recouvert de tourbe et de paille, afin qu’il puisse résister aux plus fortes gelées et que le bulbe soit préservé.


 

Le terrain

Le meilleur sol pour cette plante doit être plein de nutriments et doux. Si vous êtes en pot, le sol doit être profond pour permettre aux racines d’aller en profondeur. Du sable doit être ajouté au sol pour un drainage optimal. Pour permettre à la plante de bien se développer, les rhizomes doivent être placés dans un substrat riche en substances organiques, mais sans engorgement.

 

Agapanthus : soins et entretien

© stock.adobe

 


Les deux premières années après la plantation, l’Agapanthus ne fleurit généralement pas. Pendant sa période végétative, il a besoin d’eau même si le sol est sec. Lorsque la plante commence à produire des tiges de fleurs, il faut l’arroser plus souvent, car le sol doit toujours être un peu humide. Si l’Agapanthus se trouve dans une région venteuse, il est préférable de lui fournir des supports pour éviter que les tiges ne se brisent. Au premier gel, une couche de paillis de feuilles et de paille doit être mise en place. Si la plante est dans un pot, elle doit être placée dans une pièce non chauffée dont la température est comprise entre 1 et 8 degrés Celsius, où le soleil brille, et l’arrosage doit être arrêté.

 

Taille de l’Agapanthus

Comme les autres plantes à bulbe, l’Agapanthus n’a pas d’exigences particulières, il suffit d’enlever les fleurs fanées ou pourries pour éviter que la plante ne gaspille de l’énergie.

 


Floraison

Cette plante fleurit au début de l’été et produit des fleurs bleues spectaculaires ou bleues. Sa haute tige alterne deux fleurs pendant la saison chaude et l’impact visuel est vraiment incroyable. Dans le jardin, il attire l’œil et se distingue de toutes les autres plantes.

 

Rempotage et plantation d’Agapanthus

© stock.adobe

 

Lorsque le printemps arrive, l’agapanthe doit être plantée à environ 5 cm de profondeur dans le sol et à au moins 20 cm d’une autre agapanthe. Pour le bulbe de cette plante, le rempotage est indispensable. En effet, l’Agapanthus pousse très rapidement et c’est pourquoi, chaque printemps, il faut le rempoter dans un pot plus grand que celui dans lequel il était auparavant, ou même le déplacer dans le jardin si le climat le permet. Le rempotage peut avoir lieu tous les deux ans ou tous les trois ans si la plante n’a pas trop grandi.

 

Plantation d’Agapanthus en terre

© stock.adobe

 

Pour le rempotage en pleine terre, choisissez un Agapanthus en pot afin de l’extraire sans casser la terre. Le sol doit ensuite être travaillé jusqu’à une profondeur d’environ 30 cm et du sable et du fumier doivent également être incorporés. Il faut également ajouter du gravier de drainage au fond si les conditions l’exigent. À ce stade, les racines peuvent être mises en place à une profondeur de 15 cm et doivent être éloignées de 40 cm d’un autre Agapanthus. Les bourgeons doivent être laissés au-dessus du sol. L’étape finale consiste à compacter le tout et à l’arroser. Une fois plantée, l’Agapanthus doit être laissée là où elle est pendant de nombreuses années.

 

Plantation en pots

© stock.adobe

 

Cette plante, l’Agapanthus, avec ses fleurs bleues, est un délice dans le jardin comme dans un pot. Pour que cette plante fleurisse bien, ses racines doivent être légèrement enfoncées. Lorsqu’il est cultivé en pot, le pot doit donc avoir un diamètre d’environ 40 cm (voire 20 cm) dans lequel il faut placer trois jeunes spécimens. Ensuite, on ajoute un mélange de 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau pour plantes à fleurs et 1/3 de sable. On peut également ajouter du fumier mûr et de l’argile expansée. Un matériau de drainage doit être placé au fond du pot. La plante doit être placée au centre du pot, recouverte de terre, en laissant les yeux découverts, et bien comprimée, puis arrosée. L’arrosage doit également être effectué lorsque le substrat est profondément sec.

 

Agapanthus : Arrosage

L’Agapanthus n’aime pas l’eau stagnante, l’humidité et beaucoup d’eau. La plante doit être arrosée d’avril à fin septembre. L’arrosage ne doit pas être très abondant, car il ne sert qu’à humidifier un peu le sol s’il s’assèche trop. Si l’arrosage est modéré, l’Agapanthus se développe de manière optimale. Dès le début de la saison de croissance, le substrat doit être maintenu humide par des arrosages fréquents, surtout lorsque les tiges de fleurs sont produites. Lorsque les corolles se fanent et que l’hiver approche, l’arrosage doit être arrêté. La plante entre alors dans une période de repos végétatif, qui est essentielle pour une floraison optimale l’année suivante.


A voir aussi :

Lilas : une plante merveilleuse pour décorer votre maison et votre jardin

Lilas plante.

PARTAGER SUR:

Suivre  inspideco.org sur


A voir aussi...



Encore plus d'inspirations...