Menu Fermer

Lilas : une plante merveilleuse pour décorer votre maison et votre jardin

Lilas plante.
PARTAGER SUR:

La fleur de lilas, également connue sous le nom de ‘serenella’, est une merveilleuse plante ornementale qui met en valeur tout environnement extérieur et crée également des barrières décoratives impressionnantes. Pendant la période de floraison printanière, le lilas inonde le jardin de son parfum enchanteur et est visuellement frappant avec ses fleurs en forme de panicules.

Le lilas est originaire du Moyen-Orient mais s’est également adapté à notre pays, où il est répandu. Découvrons ensemble aujourd’hui les caractéristiques de ce bel arbuste aux fleurs enchanteresses.

© stock.adobe

 

La plante lilas (serenella)

Lilas plante.
© stock.adobe

 

La fleur de lilas est originaire du Moyen-Orient et est arrivée en Europe au 18e siècle. Le pépiniériste Victor Lemoine a amélioré ses qualités et c’est grâce à lui que nous disposons aujourd’hui de plusieurs variétés de cette charmante plante qui orne les jardins, les terrasses et fait de belles bordures. Les lilas forment des arbustes denses ou de petits arbres avec des troncs multiples pouvant atteindre 4 mètres de large. Il pousse rapidement et son feuillage est à feuilles caduques. Les fleurs du lilas, qui apparaissent entre avril et mai, forment des grappes pyramidales et leur couleur varie du blanc et du rouge au rose, au bleu et au violet.

 

Lilas : culture de la plante

La plante lilas aime les zones semi-ombragées et n’apprécie pas la lumière directe du soleil. Son sol doit être alcalin, riche en substances organiques et bien drainé, pour éviter l’engorgement. Les lilas poussent également bien dans un sol calcaire, mais pas dans un sol pierreux et sec. En été, surtout si elles sont jeunes et nouvellement plantées, elles ont besoin d’un arrosage régulier, même si elles sont cultivées en pots. L’arrosage se fait uniquement pendant la période de croissance, d’avril à octobre. Lorsqu’il n’a pas été arrosé depuis un certain temps, les feuilles du lilas commencent à se flétrir légèrement.

 

Quand planter les lilas

© stock.adobe

 

Les lilas doivent être plantés lorsqu’il fait froid et gelé dehors, de septembre à mai. Ces plantes ne sont pas difficiles à cultiver car n’importe quel sol de jardin fera l’affaire, s’il est ensoleillé. Le sol dans lequel ils seront plantés doit être creusé suffisamment profondément pour éliminer les racines des mauvaises herbes et les pierres. Du fumier peut également être ajouté pour enrichir le sol en substances organiques.

Lorsque vous les achetez, les lilas se trouvent dans des conteneurs. Avant la plantation, la plante doit être immergée dans un seau d’eau pour hydrater la motte. Ensuite, vous faites un trou d’environ 50 cm de profondeur et y placez un manque de cornunghia grillé ou un engrais du type de celui utilisé pour les rosiers.

Recouvrez ensuite le tout d’une couche de terre avec un tiers de terreau de plantation. Ensuite, l’arbuste est évasé, les racines sont détachées pour pouvoir tourner au fond de la motte et la plante est placée de façon à ce que le sommet soit au niveau du sol. Le trou est ensuite rempli d’un mélange de deux tiers de terre locale et d’un tiers de terreau de plantation afin que les lilas puissent prendre racine. L’arrosage, avec environ 15 litres d’eau, est la dernière étape pour permettre au sol de se tasser naturellement. Les branches doivent être taillées d’un tiers pour aider l’arbuste à s’enraciner et le rendre plus robuste.

 

Taille d’un plant de lilas

À la fin de l’hiver, les lilas ont des bourgeons qui produiront des panicules de fleurs dans les mois suivants. Les lilas sont taillés immédiatement après la floraison en enlevant les panicules fanées et en raccourcissant les branches. De cette façon, on peut facilement produire de nouvelles pousses qui fleuriront au printemps suivant. En outre, la plante se ramifie également dans la partie inférieure de la tige et se développe plus densément.

De nombreux drageons se forment autour du lilas qui, mois après mois, deviennent aussi grands que l’arbuste qui leur a donné naissance. Si le lilas se trouve dans un petit endroit, il faut enlever les drageons dès qu’ils émergent. Si, au contraire, la plante se trouve dans un endroit spacieux, ils peuvent se développer sans problème et, année après année, l’arbuste formera une véritable haie.

 

Avec quelles autres plantes combiner les Lilas

Les lilas peuvent également être associés à d’autres plantes pour créer d’incroyables éclats de couleurs. Ce sont, par exemple, la boule de neige et le weigelia, des arbustes qui fleurissent simultanément. Il suffit que les plantes en question soient espacées d’environ un mètre.

Le taillis peut supporter une plante grimpante légère telle qu’une clématite, dont les corolles peuvent être mises en valeur par l’ajout de plantes de lilas. Ces fleurs forment des bouquets somptueux. Si vous les coupez le matin et que vous coupez la tige à la base, elles peuvent être placées dans un vase avec de l’eau et devenir une belle décoration qui dure jusqu’à dix jours.

 

Lilas en pots

© stock.adobe

 

Le lilas est un arbuste rustique qui ne nécessite pas beaucoup de soins, surtout s’il est en place depuis longtemps. Si le plant de lilas est planté dans un pot, celui-ci doit être grand. Il existe également sur le marché des variétés naines de lilas qui ne poussent pas très grandes et qui sont idéales pour ceux qui ont un espace intérieur limité.

En été, le sol des lilas en pot s’assèche complètement et la plante doit donc être arrosée plus fréquemment car le sol doit être maintenu humide et frais. Les drageons doivent être retirés immédiatement, sinon le lilas ne pourra pas trouver suffisamment d’espace dans le pot.


A voir aussi :

Un bougainvillier pour embellir l’entrée : 8 splendides inspirations pour la maison

Bougainvillier plante.

PARTAGER SUR:

Suivre  inspideco.org sur


A voir aussi...




Catégorie | Extérieur

Encore plus d'inspirations...